• The Whole Brain Teaching ...

    Comment gérer sa classe ? Bonne question ...

    ... ou comment des Américains gèrent leur classe !

    Pour une personne de nature peu autoritaire, quoi de plus stressant que de se dire qu'il va falloir, dans moins d'un mois, gérer une classe de 28 petits monstres de CM1 ;)

    Comment gérer sa classe ? Bonne question ...

    Pour une personne de nature peu autoritaire, quoi de plus stressant que de se dire qu'il va falloir, dans moins d'un mois, gérer une classe de 28 petits monstres de CM1 ;) Je me suis toujours inquiétée de la manière dont j'allais pouvoir fixer les règles, et surtout n'en oublier aucune le jour de la pré-rentrée. En effet, j'ai appris à l'ESPE qu'il était nécessaire de poser un cadre complet dès le premier jour, et de ne surtout pas ajouter des règles chaque jour, au risque de perdre toute crédibilité aux yeux des élèves. On m'a également indiqué qu'il fallait rester ferme pendant la première période, pour que les élèves sachent à quoi s'en tenir, avant de pouvoir se relâcher quelque peu jusqu'à la fin de l'année. Une fois les règles fixées, les élèves savent à qui ils ont à faire ! Il est donc soit-disant nécessaire de ne pas trop sourire le jour de la rentrée par exemple ... Chose qui me parait inimaginable ! J'ai donc décidé de ne pas trop me stresser avec ça mais de croire en ce que je vais apporter aux élèves, sans douter de mes capacités : si nous ne croyons pas en ce que nous racontons, jamais les élèves ne nous croiront.

    J'ai également la chance d'être en binôme avec un PE qui connait son métier, et a enseigné ailleurs qu'en France. Elle a donc un background très intéressant et m'a dirigé vers une méthode de gestion de la classe qui provient des USA : the Whole Brain Teaching. Cette dernière se base sur deux idées principales :

    • l'élève apprend en s'impliquant et surtout pas en écoutant passivement
    • il y a différentes voies d'apprentissage : l'écoute, la parole, l'action et la vision

    Sur ces deux principes ont alors été établies différentes composantes du système. Tout d'abord, les règles de la classe : elles sont au nombre de 5 (ce qui est plutôt faible) et doivent être connues par cœur par les élèves. Elles se définissent par une courte phrase, accompagnée d'un geste, ce qui permet de stimuler les quatre pôles d'apprentissage vues précédemment :

    • Règle 1 : "follow directions quickly" (applique les consignes rapidement)
    • Règle 2 : "raise your hand for permission to speak" (lève la main pour demander la parole)
    • Règle 3 : "raise your hand for permission to leave your seat" (lève la main pour demander l'autorisation de te lever)
    • Règle 4 : "make smart choices" (prends les bonnes décisions)
    • Règle 5 : "keep your dear teacher happy" (fais plaisir à ta maitresse)


    Afin de rester cohérentes, il est évidemment nécessaire que ma binôme et moi appliquions les mêmes règles dans la classe. Je me suis donc renseignée sur ce qu'elle me proposait mais la règle 5 m'a tout de suite posé problème : un élève n'est pas à l'école pour nous faire plaisir et ne doit être pas motivé à travailler afin de nous satisfaire ! Cependant, ma binôme m'a convaincue qu'une meilleure traduction française serait : "respecte les choix de ta maitresse", ce qui me convient beaucoup mieux ! Ces 5 règles seront donc celles que je présenterai le jour de la rentrée à mes élèves, directement en anglais, et avec les gestes correspondants (que vous pourrez trouver dans les liens en fin d'article). Je pense tout d'abord faire réfléchir les élèves sur les principales règles à respecter afin de travailler dans de bonnes conditions, et je tâcherai de les faire parvenir à ces formulations, qui me semblent assez faciles à retenir. Concernant les gestes, les élèves pourront également en proposer et je pense que nous choisirons ensemble celui qui convient le mieux au plus grand nombre pour chaque règle.

    Lorsqu'un élève ne respecte pas une règle, le PE ne doit pas stopper la séance pour le reprendre : cela attire l'attention sur lui et brise la continuité de la leçon. Dans le Whole Brain Teaching, l'enseignant peut déposer une étiquette comportant la règle qui n'a pas été suivie sur la table de l'élève ou dans un tableau construit au préalable et affiché dans la classe. S'ensuit alors une échelle de sanctions à laquelle je réfléchis encore car celle proposée ne me satisfait pas du tout (vous pouvez en lire une description dans les liens mais l'idée de faire répéter bêtement une phrase et un geste à un enfant pendant 2 minutes ne me convient pas !). Je vais tâcher dans les prochains jours de construire un outil qui me correspond et de le proposer à ma binôme.
    Sinon, si plusieurs élèves ne respectent pas une règle, il est possible de rappeler la classe à l'ordre en prononçant "rule X" (avec le numéro concerné) : les élèves doivent alors tous prononcer la règle en y associant le geste puis le cours peut reprendre.

    D'autres composantes du Whole Brain Teaching permettent de mettre en place une très bonne dynamique dans la classe, et de répondre aux différentes situations dans lesquelles un PE peut se retrouver :

    • Class/Yes : il s'agit de regagner l'attention de la classe, seulement en disant "Class !", ce à quoi les élèves doivent répondre "Yes !" Ils doivent respecter notre intonation et notre rythme (si on dit "class-class-class", ils répondent "yes-yes-yes"). Les élèves prennent ça comme un jeu et redirigent rapidement leur attention vers nous.
    • Hands and eyes : cette méthode permet de concentrer d'autant plus l'attention des élèves. En prononçant ces mots, les élèves doivent croiser les bras sur leur table et nous regarder ; ils comprennent que quelque chose d'important va être dit.
    • Teach/Ok : les enfants sont placés dans une dynamique d'apprentissage et d'enseignement. Ils répondent "Ok !" à l'injonction "Teach !" et se tournent vers leur voisin pour leur enseigner ce qui vient d'être dit. En répétant à un camarade la leçon ou la consigne, ils fixent l'information et sont actifs et impliqués dans leur apprentissage.
    • Switch : grâce à cette technique, le PE s'assure que pour chaque "teach/ok", ce ne soit pas toujours les mêmes élèves qui enseignent à leur camarade. Chacun des deux enfants d'un binôme doit parler, et le changement de rôle se fait au "Switch !"
    • Mirror : les élèves regardent l'enseignant et imitent ses gestes. Le fait de réaliser des actions les aident à se souvenir.
    • Mirror words : ils répètent les mots et les gestes du PE. Une notion est alors accompagnée d'un geste ce qui permet une meilleure mémorisation, dans une atmosphère plus ludique.
    • Scoreboard game : dans un tableau comportant deux colonnes, l'enseignant place des smileys ou des fronies (smileys tristes) quand la classe se comporte respectivement bien ou mal (ou encore quand elle répond à une question collective, quand le niveau sonore est correct lors d'un travail de groupe etc). Les élèves répondent Oh Yeah" pour un smiley et "Mighty Groan" pour un fronie. La différence entre le nombre de smileys et de fronies ne doit jamais être supérieure à 3, pour ne pas démotiver les élèves, ou au contraire les inciter à se sentir trop confiants.

    Cette différente technique permettent de dynamiser l'ambiance de la classe et donc de motiver les élèves dans leur apprentissage ! Cela rend les séances plus ludiques tout en répondant à toutes les profils d'apprentissage des enfants (auditif, visuel, kinesthétique ...) et en les incitant à se concentrer :)

    Je mettrai tout cela en place dès la rentrée et écrirai alors un article en donnant mon avis sur la mise en pratique :)

    Vous pouvez trouver des informations complémentaires et des vidéos sur le site :

    Le site de la méthode (en anglais)

    Explications en français sur un blog (que je recommande d'ailleurs)

     

    « Comment réviser le CRPE ?Un peu de lecture : La petite fille aux allumettes »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    sandrabofficiel
    Jeudi 13 Août 2015 à 18:39

    Honnêtement et personnellement, j'ai un peu de mal avec cette technique. Déjà je trouve que ça fait beaucoup d'informations à apprendre d'un seul coup ... Tous ces codes, ces procédures ... Est-ce que toute l'école pratique ça ou c'est juste cette PE ? Si c'est toute l'école, je pense que ça peut être bénéfique mais si c'est juste un seul PE, ça me parait un peu cours 10 mois pour faire acquérir des automatismes (dont ils ne se serviront plus par la suite en plus ...).

    Personnellement, pour ma classe, si j'avais le choix (donc pas cette année puisque je suis PES aussi (PES qui n'a toujours pas réussi à joindre sa binôme ^^)) je choisirais la méthode FREINET. Une classe en collaboration. Des règles choisies par les élèves, règles qui se construisent au fur et à mesure selon les problèmes qui se posent au cours de l'année et selon les ressentis des élèves. Pour moi, si les élèves trouvent eux-mêmes leurs propres règles, cela donne du sens à la règle, on sait que si on ne la respecte pas, notre qualité de travail en souffre et on n'est moins enclin à ne pas suivre une règle qu'on a nous même créée. Par exemple, j'avais suivi cette méthode en stage, en GS de maternelle où dans les règles des élèves il y avait "on ne montre pas ses fesses". Cela m'avait fait beaucoup rire mais au final c'était quelque chose qui tenait vraiment à coeur à ces petits élèves de 5 ans ^^ Il deviennent acteurs de leurs apprentissages, acteurs de la vie de leur classe et je trouve ça vraiment riche pour le coup.

     

    Bref, j'ai hâte de voir les résultats de cette méthode par la suite :)

    Bises !

    2
    Jeudi 13 Août 2015 à 18:52

    Haha j'ai ri en lisant la règle des petits, c'est adorable :p

    Concernant la mise en place du WBT, je ne sais pas réellement à quel point la PE compte le mettre en place :) Je ne crois pas qu'elle soit mise en place dans l'école. Dans mon article, j'ai essayé d'expliquer en quoi consister cette méthode, mais je t'avoue que je n'adhère pas à tout non plus.
    Pour ma part, je souhaite mettre en place le Class/Yes, que je trouve pertinent et ludique pour attirer l'attention des élèves, et les 5 rules. J'ai prévu, lors de la rentrée, de demander aux élèves les règles qu'ils pensent importants, et finalement, les 5 rules en seront je pense un bon résumé ... Je doute d'utiliser mirror et cie ... Je trouve que cela devient trop après et recouvre la vie de la classe .
    J'aime bien le principe des étiquettes, mais pas du tout la sanction qui va avec (rester immobile à répéter la règle). Je préfèrerais demander à l'élève de rédiger une phrase expliquant en quoi son action ne suit pas la règle, et pourquoi cette règle est importante dans la classe.
    Mais je vais piquer à Freinet les métiers mis en place dans la classe par exemple :) J'aime beaucoup Freinet aussi, et je pense me diriger encore plus vers lui lorsque je serai titularisée :)

    Merci beaucoup pour ton retour en tout cas :) Et bon courage, collègue PES ;)

    3
    Myriam
    Lundi 14 Septembre 2015 à 21:00

    Coucou! Je suis PES en PS J'ai été très intéressée par ton article. Comment   la mise en place se passe finalement ?Les élèves adhérent ils ? Dis tu en anglais ou en français les petites phrases pour remobiliser l'attention ? Merci  

    4
    Lundi 14 Septembre 2015 à 21:05

    Bonsoir Myriam ! Merci pour ton message :)

    Le class-yes marche bien ! Je sais que ma collègue a plus de facilité pour mettre tout ça en place que moi (beaucoup d'informations) mais je tente le scoreboard, les rules, ainsi que lines (qui permet de les faire se mettre en rang).
    Les élèves accrochent bien et ma collègue a utilisé ses premières séances d'anglais pour leur apprendre les règles donc ils les connaissent en anglais !

    Je tâcherai de faire un article-bilan pendant les vacances d'octobre, pour expliquer où nous en sommes :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :